Le miracle d’ivanteevka icon

Le miracle d’ivanteevka



НазваниеLe miracle d’ivanteevka
Дата конвертации05.10.2012
Размер7.91 Kb.
ТипДокументы

LE MIRACLE D’IVANTEEVKA.


Il est des miracles qui s’expliquent. Ce sont sans doute les plus beaux, car ils sont l’œuvre de l’intelligence et de la volonté humaines. Ils peuvent ainsi se reproduire. Je connais un de ces prodiges et je voudrais vous en partager les bienfaits. De manière un peu énigmatique, je dirai qu’il se prononce en quatre syllabes, pleines de voyelles et s’écrit en dix lettres : Invanteevka.


A première vue, il s’agit seulement d’une bourgade proche de Moscou entourée de bois de sapins et de bouleaux. On y a construit jadis un sanatorium qui fut transformé en centre de formation. Mais revenons à notre miracle. En quoi consiste-t-il ?

Imaginez qu’un dimanche, le 25 janvier par exemple, environ 160 professeurs entrent, encore fatigués d’une longue semaine de travail dans le centre de formation. Sachez qu’elles et ils vont y rester six jours, dormiront peu, travailleront beaucoup, discuteront encore davantage et veilleront… Et, - c’est ici qu’éclate le prodige - le samedi suivant, le 31 janvier, dans le matin polaire qui suit une nuit où le thermomètre est descendu jusqu’à moins 18, nuit par ailleurs grignotée en bonne partie par une soirée mémorable, ces professeurs repartent chez elles ou chez eux, en grande forme, avec dans la tête beaucoup d’idées nouvelles pour enseigner encore mieux le français. Cela, c’est le miracle principal, mais il y en a beaucoup d’autres dont les effets sont tout aussi importants mais parfois moins visibles pour l’ensemble des participants.

Ainsi, à Ivanteevka, les intervenants deviennent souvent des amis et ils forment avec le comité d’organisation une grande famille qui se rassemble autour de la grande table de l’Etat-major pour des moments de convivialité. Alors que le terme d’Etat major a quelque chose de sérieux et de militaire, à Ivanteevka, il prend toutes les allures de l’amitié, avec son coin où se préparent le thé et le café, avec Sacha, toujours disponible et prêt à quitter son cher ordinateur, avec la photocopieuse, avec la guitare de Natacha, avec toutes les douceurs solides et liquides qui se partageant lors des soirées, avec les toasts et les chansons, les conversations et les éclats de rire…. Je ne voudrais pas médire, et d’ailleurs tout le monde le sait, parfois, dans les colloques et les congrès, certains intervenants entretiennent quelques rivalités. Cela ne se passe pas à Ivanteevka. Par ailleurs, au cours du séminaire, organisateurs et organisatrices ont une patience d’ange pour préparer tout ce qu’il faut afin de faciliter le travail des intervenants. Dès lors entre elles et eux se nouent aussi des liens d’amitiés.

Lorsque je regarde les photos prises par Natacha, je me souviens de conférences où chacun dans son style, celui de la grande éloquence ou celui de la conversation intime, exprime le meilleur de ses préoccupations humaines et didactique.
Je revis des ateliers où les stagiaires acceptent de bonne grâce de quitter le bureau pour reprendre place sur les bancs de la classe.


Mais direz-vous, comment s’explique ce miracle ?

Tout cela se réalise grâce à Jeanne Aroutiounova qui a su s’entourer d’une équipe dynamique efficace et souriante pour réaliser le projet grandiose qu’est un Séminaire National. Celui-ci, d’ailleurs, est à la ressemblance de Jeanne, universitaire brillante, présidente experte dans l’art d’animer une équipe et femme de cœur. Chaque aspect de sa personne fait naître une des qualités du séminaire : l’universitaire se soucie de la valeur des interventions, la présidente veille à la parfaite organisation des conférences et des ateliers, la femme de cœur inspire la chaleur humaine qui caractérise tous les échanges.

Et puis, il y a la langue française… Cette langue interculturelle qui permet de dialoguer sur ce que les êtres et les peuples ont de plus personnel et différent, pour s’apprécier et s’enrichir mutuellement. Pour les intervenants, c’est une expérience forte que de voir à quel point Jeanne Aroutiounova et son Association défendent le français et les cultures francophones dans leur immense pays. Elles aiment le français avec passion. Et ce sentiment rejaillit fort agréablement sur tous ceux qui parlent cette langue. Cela se manifeste entre autres dans la qualité de l’écoute lors des conférences et par le degré de participation lors des ateliers. Cela se constate aussi lors des repas et des soirées quand on parle avec les stagiaires.


Voilà, il y aurait encore tant de choses à dire sur Ivanteevka, mais pour tout raconter, il faudrait le talent et le charme de Shéhérazade.


Jacques LEFEBVRE

Président de l’ABPF.




Похожие:

Le miracle d’ivanteevka iconIn a minute you will enter magic world …You will be witness of miracle

Le miracle d’ivanteevka iconДокументы
1. /miracle.txt
Le miracle d’ivanteevka iconAssociation des Enseignants de Français de Russie XVIII –ème seminaire; ivanteevka 2009 La France et la Francophonie Aujourd’hui Message de OmarOukaci N’ ath ali ms

Le miracle d’ivanteevka iconДокументы
1. /'39.txt
2. /A Kind Of Magic.txt
3....

Разместите кнопку на своём сайте:
Документы


База данных защищена авторским правом ©podelise.ru 2000-2014
При копировании материала обязательно указание активной ссылки открытой для индексации.
обратиться к администрации
Документы

Разработка сайта — Веб студия Адаманов