Association les passeurs de mots icon

Association les passeurs de mots



НазваниеAssociation les passeurs de mots
Дата конвертации05.10.2012
Размер37.61 Kb.
ТипДокументы

Association « Les passeurs de mots »

Lespasseursdemots.com

ASSOCIATION LES PASSEURS DE MOTS





De la Voix à la Parole

Formation à l’oralité




«  Nous inscrivons nos interventions dans la politique des Associations des professeurs de français, des Alliances françaises, CCF et Instituts, pour contribuer à leurs succès, affirmer et faire vivre leurs projets pédagogiques et ainsi contribuer à étendre la langue et la culture française.

Notre mission est aussi de s’adapter à chaque identité culturelle et économique, de partager le brassage linguistique permanent de publics étudiants et adultes nombreux qui fréquentent les réseaux et d’aider au rayonnement de la Langue Française par ses auteurs d’hier et d’aujourd’hui. Apporter notre concours et notre soutien par des formations pédagogiques adaptées sur l’Oralité pour les enseignants FLE.

Par l’écriture et l’expression à Voix haute, affronter le mutisme du français pour accroître le territoire de Confiance et affermir l’usage de la Citoyenneté de chaque participant. »


L’Association regroupe une vingtaine de membres (linguistes, comédiens, plasticiens, thérapeutes, écrivains…). Elle développe ses activités depuis dix ans de part le monde.

Sa riche expérience et ses résultats nous encouragent à pouvoir accueillir projets et personnalités multidisciplinaires au service de la langue française.


^ De la Voix à la Parole


Formations à l’Expression Orale réalisées sous la forme d’ateliers

Programme développé à destination des enseignants de FLE


1. Fiche pédagogique.


Présentation


Ce programme part du constat d’un manque de formation à la pratique de l’oral dans les classes de langue. Que ce soit la cause d’un facteur affectif tel que la gêne ou la cause d’un manque de moyen tel que le nombre du groupe, l’oralité de la langue française est peu explorée par les professeurs de français, natif ou non.


Ce programme est en phase avec le Cadre Européen Commun de Référence qui décrit méticuleusement les compétences nécessaires à l’apprentissage d’une langue étrangère (savoirs, -faire, -vivre, -apprendre), mais omet, par volonté non-restrictive, de proposer une méthode. Cependant, les compétences de l’oral, phonétiques, phonologiques, orthopéiques, ainsi que les compétences pragmatiques et fonctionnelles du langage ne se développent pas aisément dans le cadre de la classe traditionnelle.



C’est pourquoi « les passeurs de mots » interviennent en formation d’enseignant sur deux plans : un apport technique personnel qui permet à chacun d’explorer son oralité en langue française, ainsi qu’un apport didactique permettant de réinvestir ses acquis de formation auprès des élèves.


Objectif général


Que chaque participant puisse prendre conscience de son Oralité à travers les différents exercices-stades. Pour « les passeurs de mots », il s’agit de développer chaque séance suivant ces 6 fondamentaux :


  1. Prendre conscience de son savoir

  2. Evaluer ses manques

  3. Trouver sa confiance

  4. Affirmer son oralité

  5. Ressentir et utiliser ses affects

  6. Vivre et s’épanouir en groupe


Pour ce faire, le travail, dans l’idéal, se développe sur 5 séances de 3 heures, chacune comportant son propre objectif spécifique d’acquisition. En reflet au CECR qui articule la compétence à communiquer autour de la réception, la production, la médiation et l’interaction, chaque séance développe ces compétences à l’aide d’outils venus de la sphère de l’expression corporelle par : l’écoute (réception), l’expression (production), la mise en voix de texte (médiation) et la parole adressée (interaction).


^

Objectifs spécifiques



Ces 5 objectifs principaux se basent sur le type de travail abordé dans chaque séance. Il est cependant évident qu’un tel travail touche aussi des qualités humaines telles que la confiance (en soi, en l’autre, en le formateur), le respect et l’ouverture. Les formateurs, de par leur propre parcours, se portent garant du bien-être du groupe et de chacun.


  • Objectif 1 : Que le participant soit capable de prendre conscience et de faire évoluer sa voix en français.




  • Objectif 2 : Que le participant puisse en groupe et individuellement interpréter un texte sonore, littérature, poésie, chanson...




  • Objectif 3 : Que le participant organise vocalement un texte de sorte à lui donner un sens.




  • Objectif 4 : Que le participant réalise à partir de ses propres mots une scène improvisée puis un texte suivant une thématique choisie.




  • Objectif 5 : Que l’apprenant adresse et reçoive paroles et silences pleins de sens.



^ Les formateurs 


Tout le travail élaboré contribue à une vraie rencontre de soi. Le formateur sait être attentif aux zones de blocages, aux non-dits, à l’hilarité muraille qui dissimule le mal être… Apprendre à se découvrir et s’aimer plus - ou mieux, est un véritable apprentissage où le rôle du formateur est déterminant dans la conduite de l’atelier.


Proche d’un travail de développement personnel, il est essentiel de devoir être dans une démarche empathique. La pratique de nos interventions donne à l’Oralité du participant une approche centrée sur la personne et concourt à l’usage de la citoyenneté.


C’est pourquoi les formateurs ont en commun une charte déontologique formée par leurs propres expériences de vie.


De A1 à C2.


Pour faciliter la réussite aux passage entre différents niveaux de FLE, voire aux examens tels que le DALF ou le DEFL, il est important de maîtriser, davantage que la production orale, sa propre oralité. Lorsque le CECR n’apporte l’aisance et la spontanéité qu’à partir du niveau B2 (compétence « s’adresser à un auditoire »), les passeurs de mots gagent que dès le niveau A1.1. peut se développer une certaine qualité d’adresse de sa voix.

Car si le CECR évoque l’importance du non-verbal et des traits prosodiques, il omet souvent de parler de la pose et de l’adresse de la voix, qui passe par le bien-être de la personne.

La modulation et l’intentionnalité de la voix sont deux facteurs essentiels à une interaction réussie : engagée et expressive.


C’est pourquoi les supports-textes abordés lors des formations sont de toutes natures, de tous niveaux grammatical et lexical. Travaillant avant tout sur la sonorité/résonance et l’adresse/implication, l’effet escompté est celui de l’apprendre à dire, apprentissage se vivant dans le temps de la formation, à partir de tout texte.

Le second effet escompté est celui de la répercussion dans la classe. Suivant le groupe de participants, cet apport ne peut être le même (public maternelle, universitaire, niveau mixte, etc.).


Si la formation comporte une partie réflexive sur les réinvestissements possibles dans les classes, le choix des textes appartiendra à chaque enseignant suivant les particularités de son propre groupe-classe.


^

Projet de formation, projet de classe



La formation se déroule sous forme d’exercices participatifs menés par le formateur intervenant. Cette formation, qui s’appuie sur l’implication des participants, se concrétise en une double réalisation.


Conformément au CECR qui fait des apprenants (comme des enseignants), des usagers de la langue, la première réalisation est de faire vivre un certain rapport, nouveau et personnel, à la langue française. L’usage de cette langue dans des réalisations orales permet son acquisition. Ce vécu en groupe de formation, grâce à une discussion, faite de retours, de débats à chaque fin de séance, permet aux enseignants de s’approprier les outils et d’imaginer une adaptation dans leur classe.


Enfin, dans la perspective actionnelle actuelle à laquelle nous adhérons pleinement, « les passeurs de mots » ont mis en place plusieurs projets permettant de développer l’oral (promenade en mots, chorale des mots, concours de lecture à voix haute…). Ces projets d’envergure sociale, développés dans la Cité, peuvent être évoqués en cours de formation.


NB : De manière proportionnelle, au plus le projet (de formation ou de classe) est porté à l'extérieur, amené aux yeux de la société, au plus les facteurs affectifs chez les participants (implication, motivation, confiance en soi…) sont élevés. Dans ce sens, nous ne saurions que trop recommander un travail en réseau, avec les différents acteurs de l'institution. Il nous permet de monter la formation comme un projet aboutissant à une réalisation concrète, visible (exposition, livret de formation, CD-Rom…).


^ 2. Fiche technique.


Outil de travail principal : la voix.


Chaque séance a pour but de développer son oralité par sa voix. Il s’agit donc d'y systématiser les apports faits les semaines précédentes et d’accéder à un autre stade de connaissance en réalisant de nouveaux exercices. Par exemple, les exercices présentés lors de la première séance seront toujours réitérés pour permettre aux participants d’accéder de plus en plus aisément à cet état de bien-être physique et vocal qui permet de s’exprimer.

Voici succinctement des exercices-clés que nous proposons en formation. Les facteurs temps et répétition sont importants pour arriver à dépasser le seuil de la seule prise de conscience. La durée et la répétition permettent à chacun de trouver sa propre voie/voix pour s'approprier ces exercices.


Objectif 1 : Que le participant soit capable de prendre en conscience et faire évoluer sa voix en français.


- Prendre connaissance de son corps

  • Utiliser son corps dans l’espace

  • Comprendre sa respiration

  • Respirer, gérer son souffle

  • Ralentir son débit ou l'accélérer

  • Moduler l'intensité, la tonalité de sa voix

  • Pratiquer une gymnastique rythmique par des mots-clés

  • Articuler correctement, exercices progressifs dans la difficulté

  • Inventer des phrases défi à faire articuler correctement

  • Prendre conscience de ses richesses personnelles


Objectif 2 : Que le participant puisse en groupes interpréter un texte sonore, tel une chanson ou un poème.


  • Développer l'attention sur la relation entre le son et le mouvement des lèvres

  • Reconnaître un mot globalement

  • Jouer avec les mots et les assonances

  • Prononcer les mots nouveaux ou complexes

  • Connaître et respecter la ponctuation

  • Marquer les liaisons

  • Repérer, dans le texte à lire, les mots inducteurs de rythme, d'intonation, de débit

  • Appartenir à un groupe, former une équipe

  • Prendre conscience des richesses du groupe.


Objectif 3 : Que le participant organise vocalement un texte de sorte à lui donner un sens.


  • Améliorer le balayage oculaire

  • Lire plus vite

  • Exprimer des sentiments différents par rapport au même texte, en donner différentes versions, avec différents styles

  • Comprendre le texte, son sens, et les intentions de l'auteur en lecture à voix haute

  • Apprendre à se confronter à un public

  • Développer son aisance orale et sa présence face à un auditoire

  • Placer sa voix, se faire entendre par le public sans se fatiguer

  • Inciter le public à réagir en lui faisant passer ses émotions

  • Ecouter l'autre et respecter sa lecture

  • Prendre conscience de ses richesses personnelles et celles de l’autre.


Objectif 4 : Que le participant réalise à partir de ses propres mots une scène improvisée puis un texte suivant une thématique choisie.


  • Jouer avec des mots de sa palette française

  • Apprendre à se confronter à un public

  • Développer son aisance orale et sa présence face à un auditoire

  • Placer sa voix, se faire entendre par le public sans se fatiguer

  • Inciter le public à réagir en lui faisant passer ses émotions

  • Ecrire un texte sonore, plein de sens et de sons

  • Prendre conscience de ses richesses personnelles


Objectif 5 : Que l’apprenant adresse et reçoive des paroles et silences pleins de sens.


  • Moduler, changer sa voix en l'adaptant au personnage ou à la situation

  • Prendre le risque de la relation

  • Développer son écoute

  • Etre réactif à toute situation

  • Participer à l’expression de l’autre

  • Improviser seul et à deux sur des émotions

  • Improviser seul et à deux sur une situation

  • Prendre conscience des possibilités d’impact de sa parole

  • Prendre conscience de ses richesses personnelles


Tous ces exercices ont pour but de stimuler l’écoute, les sens et l’esprit. Ils permettent d’explorer ses capacités, trouver sa confiance en utilisant l’univers poétique de la littérature à travers l’oralité.

Un texte se lit, se dit comme une partition. En donnant de la chair à son texte, le lecteur fait vivre les mots et rejoint l’interprète musicien. Ses variations libres lui permettront par la suite une réelle improvisation sur son instrument, sa voix.

Chaque lecture, chaque improvisation, est une aventure, une rencontre avec soi et d’un auteur.


^ 3. Fiche pratique


Une formation comme celle décrite ci-dessus se développe sur un minimum de 5 séances de 2/3 heures comprenant une pause d’un quart d’heure nécessaire aux retours et discussions sur ce qui se vit. Le groupe idéal est de douze à quinze participants, les séances comportant des passages seul ou par deux face au groupe. Si le groupe est plus important, il est préférable de le scinder en deux.


Outils utilisés : Pupitres de musique, tableau noir, espace de travail suffisamment vaste, sans table ni chaise, vêtement décontractés, copie papier des textes étudiés, éventuellement accessoires masques, cordes, allumettes, bandeau …





Association Les Passeurs de Mots


Contacts: Philippe Guinet Tel : (00 33) 06 72 930 142

Marjorie Nadal Tel : 030 75 520 564


philippeguinet2@yahoo.fr

nadal.marjorie@hotmail.fr


lespasseursdemots.com





Contact : Philippe GUINET

philippeguinet2@yahoo.fr / (+33) 06 72 930 142



Похожие:

Association les passeurs de mots iconAssociation Les passeurs de Mots La parole intérieure L’Association «les Passeurs de Mots»
Nous inscrivons nos interventions dans la politique des Associations des professeurs de français, des l’Alliances françaises, ccf...
Association les passeurs de mots iconPhilippe guinet, professeur de fle, Association «Passeurs de mots» ???
«les passeurs de mots» interviennent en formation d’enseignant sur deux plans : un apport technique personnel qui permet à chacun...
Association les passeurs de mots iconAssociation les passeurs de mots «Chorale des Mots»
«chef de Chœur» sera proposé au groupe et investi pour la mission de coordination vocale (tempo, rythmique, représentation du groupe,...
Association les passeurs de mots iconУрок в 5 классе по теме
Установка: Maintenant, mes enfants, regardez au tableau. Vous voyez les mots que nous
Association les passeurs de mots iconJean-Pierre lenotre, Président de l’Association «Les Amis de la Langue Française»

Association les passeurs de mots iconLes images de l’Europe dans les discours politiques nationaux de nos jours
«Grandes Rйvolutions» sont les villes autrichiennes [Розенштокк- хюсси 1999: 496-497]. Les pays Baltes n’ont jamais fait partie de...
Association les passeurs de mots iconImpressions des intervenants
«Francophonia», Association pour la langue française et les cultures francophones (Vienne, Autriche)
Association les passeurs de mots icon«Systèmes de gestion et de prise de décisions dans les conditions du conflit»
«Sur les méthodes modernes de l'étude des conflits dans les systèmes sociaux et économiques, d'organisation et technologiques»
Association les passeurs de mots iconL`information sur les activités du Centre de la langue et de la culture française á Narian-Mar (2006-2007)
«Total» Jean-Pierre Dolla, ensuite – des des livres, des films, des bonbons. Les Français continuent de nous envoyer les côles avec...
Association les passeurs de mots iconLe Petit Prince Chapitre I
«Les serpents boas avalent leur proie tout entière, sans la mâcher. Ensuite ils ne peuvent plus bouger et ils dorment pendant les...
Разместите кнопку на своём сайте:
Документы


База данных защищена авторским правом ©podelise.ru 2000-2014
При копировании материала обязательно указание активной ссылки открытой для индексации.
обратиться к администрации
Документы

Разработка сайта — Веб студия Адаманов